Forum sur la culture des plantes

Plantes ethnobotaniques, plantes rares, plantes médicinales, plantes insolites.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les vertus médicinales des Enthéogènes (scientifiques)

Aller en bas 
AuteurMessage
Nyx
divinité
divinité
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2554
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Les vertus médicinales des Enthéogènes (scientifiques)   Lun 21 Mar 2011 - 0:23

Bonjour à toutes et à tous,
Nous sommes dans la rubrique "fiche informative pour certaines plantes"

J'aurais pu donner un aperçu spirituel de la chose mais j'ai préféré me baser exclusivement sur l'aspect scientifique de ces plantes. Pourquoi ? Afin de toucher une classe de personnes qui ont tendance à s'appuyer sur ce qui est justifié scientifiquement et d'avoir un aperçu légitime sur les plantes hallucinogènes dîtes "enthéogènes".

Alors je vous posterai ici régulièrement des études et recherches sur les vertus médicinales des enthéogènes, sans vouloir inciter à une quelconque consommation ou automédication mais simplement pour faire partager la connaissance du potentiel énorme de ces plantes (à titre informatif).



Pour commencer, une étude sur la psilocybine, principe actif tiré des Champignons enthéogènes.

1) Champignons à psilocybine






Texte tiré de:
"Neuropsychiatrie : Tendances et Debats 2007 ; 31 : 67-69" (dsl problème de retranscription des accents)

Psilocybine et TOC (A. Bottero)

A l'heure ou certains s'apprêtent a opérer les "troubles
obsessionnels-compulsifs (TOC) resistants dont le
pronostic est considere comme mauvais en l'absence
d'intervention", il devient urgent de chercher si d'autres
pistes therapeutiques, moins radicales, seraient susceptibles
d'eviter a ces patients de se voir enfermes dans une impasse
neurochirurgicale (1). Une publication recente retient
l'attention a cet egard (2). Ses auteurs sont partis du constat
que les psychotropes les plus actifs dans les TOC sont
toujours des agents serotoninergiques, tandis que les
antagonistes de la serotonine se montrent nettement
aggravateurs. Il pourrait donc etre fructueux d'explorer plus
systematiquement les possibilites de traitement des TOC
par d'autres substances agonistes 5-HT que les classiques
inhibiteurs de la recapture de la serotonine.
L'idee n'est pas nouvelle. Plusieurs observations
anecdotiques avaient deja signale une amelioration
inattendue des TOC a l'occasion d'une prise recreative
d'hallucinogenes comme le LSD ou la psilocybine. Deux
drogues qui possedent en commun une forte activite
agoniste 5-HT.
Le LSD a deja ete etudie. Il presente le defaut d'etre
difficile a manier en raison de sa tres forte activite
"delirogene". La psilocybine est moins connue, ou peutetre
plus delaissee. Elle est le principal compose actif des
psilocybes, ces fameux "champignons hallucinogenes"
que l'on peut acheter librement dans les cafes branches
d'Amsterdam. Sa forte activite serotoninergique lui vaut
d'etre testee dans les TOC par les auteurs de l'etude en
question.
Neuf sujets souffrants d'un TOC suffisamment severe
pour n'avoir pas ete ameliore a la suite d'une serie d'essais
bien conduits d'inhibiteurs de la recapture de la
serotonine (trois en moyenne) ont ete recrutes pour
l'etude. L'essai avait lieu en ouvert. Quatre posologies
differentes de psilocybine etaient successivement testees,
administrees de facon aleatoire et en aveugle afin de
mieux brouiller les cartes : 25 ƒÊg/kg, 100 ƒÊg/kg,
200 ƒÊg/kg et 300 ƒÊg/kg.
Tous les tests pratiques ont ete bien toleres dans
l'ensemble. Un sujet a fait une poussee d'hypertension,
rapidement resolutive. Au plan hallucinatoire, la dose la
plus faible est manifestement la mieux supportee. Mais
seuls 4 sujets ont eprouve de veritables phenomenes
psychedeliques, et uniquement avec la posologie la plus
elevee (300 ƒÊg/kg). Ces sujets decrivent des voyages
interplanetaires, des phenomenes de reincarnations, des
dialogues avec l'au-dela, etc. Toutes experiences jugees
plutot agreables, et meme "tres enrichissantes" pour
certains.
Resultat essentiel, tous les sujets sans exception ont
eprouve une amelioration spectaculaire de leur
symptomatologie obsessionnelle. Celle-ci a pu etre
quantifiee. Elle est au minimum de 25 % de diminution
du score symptomatique de depart (evalue au moyen
d'une echelle d'obsessions et de compulsions, la Yale-
Brown Obsessive-Compulsive Scale) chez 8 participants
sur 9. Ceci, quelle que soit la dose de psilocybine
administree. Le soulagement ressenti est intense. Il
survient en moyenne quatre heures apres l'absorption de
la psilocybine. Chez 7 sujets, la diminution
symptomatique a meme depasse les 50 % du score de
depart, et s'est maintenue plus de 24 heures. Deux sujets
ont vu leur amelioration se prolonger une semaine, un
troisieme a presente une remission complete de ses
symptomes obsessionnels pendant 6 mois apres ses 4
seances de doses-tests. Pour tous les participants,
l'extinction des symptomes obsessionnels se manifeste
apres une breve phase hallucinogene initiale.
Cette etude n'est qu'un essai de "phase I" et il serait
imprudent de tirer des conclusions definitives sur des
donnees aussi preliminaires. Mais au vu de ses resultats,
la piste merite largement d'etre poursuivie. Peut-etre notre
Haute Autorite de sante, qui se preoccupe tant du sort des
TOC depuis que les neurochirurgiens francais ont invente
la stimulation cerebrale profonde, pourrait-elle se saisir
de la question ? Elle a bien lance son Evaluation de la
neurochirurgie des TOC resistants pour moins de
patients implantes encore, evalues en ouvert eux aussi.

1. Cf. L'article "La neurochirurgie des TOC evaluees par la
Haute Autorite de sante" qui est publie dans ce meme n‹ de
Neuropsychiatrie : Tendances & Debats, pp. 15-17.
2. Moreno FA et coll. J Clin Psychiatry 2006 ; 67 : 1735-
1740.


Psylocybine et traitement d'anxiété chez les patients en phase terminale (d'après wikipedia,+ source vérifiée)

"Une étude pilote de 2011 sur 12 patients atteints de cancer en phase terminale et de troubles anxieux
associés a démontré que l'utilisation « prudente et contrôlée » de
psilocybine pouvait être une alternative aux traitements
conventionnels, souvent peu efficaces, pour traiter la profonde
angoisse existentielle et le désespoir qu'éprouvent les cancéreux en
fin de vie

Références:
↑ Grob CS, Danforth AL, Chopra GS, et al., « Pilot study of psilocybin treatment for anxiety in patients with advanced-stage cancer », dans Arch. Gen. Psychiatry, vol. 68, no 1, January 2011, p. 71–8 [lien PMID [archive], lien DOI [archive]] "

Psilocybine et algie vasculaire de la face

"L'algie vasculaire de la face (AVF) est une forme aiguë de céphalée.
Il s'agit d'une affection rare, extrêmement douloureuse et invalidante
pour celui qui en souffre. Elle se manifeste sur l'une des moitiés de
la tête. Les Américains la surnomment cyniquement "the Boss' Headache"
(le mal de tête du patron). Plus dramatiquement, on la surnomme "la
céphalée suicidaire", tellement la violence des attaques et leur
fréquence rendent infernale la vie des personnes qui en sont atteintes,
soit environ 0,1 % de la population. " Des recherches on démontré que la psilocibin administrée de manière contrôlée s'avère être une solution efficace contre cette migraine insoignable. En 2006, 22 patients sur 26 ont rapporté que la psilocybine fut efficace et 18 patients sur 19 ont témoigné pour avoir eu une longue période sans attaque après l'usage contrôlé de psilocybine.

Références:

^ Sewell RA, Halpern JH, Pope HG Jr. (2006). "Response of cluster headache to psilocybin and LSD". Neurology 66 (12): 1920–2. doi:10.1212/01.wnl.0000219761.05466.43. PMID 16801660.


(voir aussi http://ethnoplants.1fr1.net/t1897-les-champignons-hallucinogenes-documentaire-sur-arte#26911 et http://ethnoplants.1fr1.net/t473-l-histoire-des-champignons-divins)[b]


Dernière édition par Nyx le Jeu 31 Mar 2011 - 20:40, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyx
divinité
divinité
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2554
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Les vertus médicinales des Enthéogènes (scientifiques)   Jeu 31 Mar 2011 - 20:16

2)La Salvia Divinorum



La Salvia divinorum "régulateur d'humeur", un nouveau traitement pour les dépressifs, et troubles bipolaires ?






D'après le" Scientific American Magazine":

Les études sur Salvia Divinorum (dont le principe actif est la Salvinorine A) accumulent les preuves selon lesquelles cette plante possède un grand potentiel thérapeutique: elle pourrait servir d'analgésique et pourrait surtout donner de nouveaux antidépresseurs plus sûrs ainsi que traitements améliorant certains problèmes psychologiques très graves comme la Schizophrénie et la dépendance.

Le Scientific American déclare que la Salvia Divinorum ne peut apparemment pas causer de dépendance car la Salvinorine agit sur les récepteurs dit opioïdes "kappa" et non pas sur ceux engendrant une dépendance qui sont les récepteurs opioïdes "mu" qui jouent un rôle dans les addictions.

Les modes d'actions très particuliers et hors du commun de la Salvinorine A, intriguent beaucoup les scientifiques. Par exemple, Bruce Cohen et ses collègues d'Harward ont étudié le potentiel de "régulateur d'humeur" lié à la Salvinorine A qui pourrait faire l'objet d'étude de traitement chez des personnes touchées par les troubles bipolaires. De plus, en activant les récepteurs opioïdes "kappa", la Salvinorine pourrait réduire la dépendance aux stimulants.
D'autres chercheurs soutiennent l'hypothèse que la Salvinorine A peut amoindrir les symptômes chez les personnes souffrant de psychoses et troubles dissociatifs.

Tom Prisinzano, un chimiste en médecine de l'Université de Kansas soutient que la Salvinorine A pourrait potentiellement traiter un certain nombre de troubles du système nerveux central . Malheureusement, les législations sur la plante ralentissent les études scientifiques qui la concerne.


Références:

Résumé traduit tant bien que mal à partir de http://www.scientificamerican.com/article.cfm?id=salvia-on-schedule&page=2

Voir aussi: http://ethnoplants.1fr1.net/t464-histoire-et-utilisation-de-la-salvia-divinorum

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tisouit
vieux jardinier
vieux jardinier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 312
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: Les vertus médicinales des Enthéogènes (scientifiques)   Ven 8 Avr 2011 - 1:33

Très intéressant ! Merci l'ami !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ethnoplants
*w*e*b*m*a*s*t*e*r*
*w*e*b*m*a*s*t*e*r*
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4887
Age : 36
Localisation : hautes-savoie
Loisirs : passionné de plantes sacrées
Date d'inscription : 26/04/2007

MessageSujet: Re: Les vertus médicinales des Enthéogènes (scientifiques)   Mar 12 Avr 2011 - 12:50

merci Nyx pour ces infos!
la Salvia c'est la tienne??

_________________
***GUIDE DE CULTURE DES PLANTES D'ETHNOPLANTS***
**GUIDE DE CULTURE DES PLANTES POTAGÈRES ANCIENNES**
*ALBUM PHOTO, BANQUE D'IMAGE ETHNOPLANTS*

l'autoproduction il n'y a que ca de VRAI! Wink
excellente culture à tous! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ethnoplants.com
Nyx
divinité
divinité
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2554
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Les vertus médicinales des Enthéogènes (scientifiques)   Mar 12 Avr 2011 - 17:09

Oui, c'est ma Salvia descendante d'origine ethnoplantienne il y a bien longtemps ^^

Je ne commande plus depuis longtemps parce que je fonctionne par échange avec des privés, mais ton site reste toujours d'aussi bonne qualité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les vertus médicinales des Enthéogènes (scientifiques)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les vertus médicinales des Enthéogènes (scientifiques)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Érigeron ou vergerette
» Patchouli
» hibiscus jaune a vertus médicinales
» [Plante] Le chêne (l'ecorce,feuilles et glands pour leurs vertus)
» reglise et ses vertus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur la culture des plantes :: Plantes ethnobotaniques, médicinales, condimentales, tropicales :: fiches informatives sur les plantes-
Sauter vers: